Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
ComparateurAgricole.com
Rechercher

Pourquoi privilégier le thiosulfate d'ammonium comme source de soufre pour ses cultures ?

Le Thiosulfate d'ammonium est un apport en soufre en grandes cultures de céréales (Blé, Orge, Colza, Maïs) intéressant par rapport aux autres formes de soufre moins assimilables par les plantes ou plus lessivables.

Victor Bigoteau

Victor Bigoteau

Responsable des Engrais

Marché des Engrais1 vues4 min. de lecture3/22/2019

Les apports de soufre sur les grandes cultures sont de plus en plus courants pour les agriculteurs.
D'une part pour couvrir les besoins des cultures afin d'éviter les carences et d'optimiser son potentiel de rendement. Mais le soufre possède aussi des qualités intéressantes dans son rôle de protection des plantes, notamment contre l'oïdium par exemple.
La preuve en est, la multitude de produits arrivant sur le marché du biocontrole depuis quelques années ont souvent un principe actif à base de soufre. Avec ou sans AMM, leur efficacitée est reconnue lors d'une faible pression fongique sur les céréales par exemple.
Son efficacité est aussi reconnue sur la fin de cycle des céréales en synergie avec l'azote pour la synthèse des protéines sur céréales et colza.

field-767388_1920
Les sources de soufre sont nombreuses pour la fertilisation des cultures. Les formes les plus courantes sont :
- le sulfate d'ammoniaque, aussi appelé Granular 2 / 3 / 4
- le sulfate de magnésie, soit naturel comme la Kiésérite ou chimique comme de nombreux sulfo-magnésiens
- le sulfate de calcium, utilisé dans les ammonitrates soufrées de grande marque
- les sulfates de fer, sulfates de zinc, sulfates de cuivre, etc.

Le soufre est très souvent présent dans les engrais binaires et ternaires car en plus des bases comme le DAP 18-46, TSP 45, SSP Super 18, Chlorure de Potasse KCL 60 , l'urée 46, l'ammonitrate 27 etc, il y a très souvent du sulfate d'ammoniaque ou un sulfo-magnésien.

Le thiosulfate d'ammonium est lui un engrais qui se commercialise sous forme de solution aqueuse en vrac ou plus couramment en IBC de 1000l pesant chacun 1.3 tonnes.
Le thiosulfate est initialement un produit se présentant sous forme de cristaux qui sont impropres à l'utilisation en l'agriculture. Il n'est pas spécifiquement orienté vers l'utilisation en agriculture à la base, il est plus souvent utilisé dans l'industrie chimique.
Les cristaux sont ensuite dissous dans une solution aqueuse avec ou sans azote. Le pourcentage 58 60% présent sur les étiquettes signifie que dans une tonne de produit, il y a entre 58 et 60% de thiosulfate d'ammonium pur. Cela n'indique en rien le titrage en soufre du produit.
Le titrage final du produit commercialisé est de 13.5% d'azote ammoniacale et 64% de SO3 au poids, soit 17% d'azote ammoniacale et 85% de SO3 au volume en fonction de la densité du produit final.

En comparaison avec du sulfate d'ammmoniaque couramment utilisé, il a de nombreux avantages agronomiques. Le premier et sans doute le plus important est l'inhibition de l'uréase de l'azote présent dans la solution du sol dû à l'apport de la solution azotée. Il limite ainsi les pertes par volatilisation de l'azote, et provoque donc une libération plus progressive de l'azote en ralentissant le cycle de l'azote dans le sol. L'efficacité des apports est donc fortement améliorée en limitant les pertes habituelles d'un apport simple.
Il permet d'économiser un passage par rapport à un passage classique de sulfate d'ammoniaque ou d'un engrais sulfo-magnésien.
Il fait bénéficier de la synergie azote + soufre aux cultures.
Lorsque que le produit est acheté en pur, sans être pré-mélangé, il permet de moduler sur mesure les doses de soufre apportées aux cultures.

Un point important est la provenance du soufre dans les solutions azotées soufrées prêtes à l'emploi fabriquées aux ports ou dans des zones de stockages chez les distributeurs locaux équipés. Dans de nombreux produits proposés à la vente, le soufre est sous forme de sulfate d'ammoniaque liquide. Le prix de ce produit est très différent du thiosulfate. Les produits sont donc moins chers mais n'ont pas les vertus du soufre sous la forme de thiosulfate.
Il est primordial de demander lors de son achat si le sulfate d'ammoniaque ou si le thiosulfate est la source de soufre. Les deux produits se défendent mais n'ont pas les mêmes propriétés agronomiques.

Le thiosulfate d'ammonium connaît une forte croissance d'utilisation grâce aux prix d'achats qui se réduisent d'année en année en raison de la montée en volume et à la concurrence du marché.

Le calcul à l'unité en soufre et azote est assez simple en soit à faire, et dans ce cas le thiosulfate d'ammonium n'est pas le mieux placé, mais lorsque l'on compte le coup réel d'un passage avec un distributeur à engrais classique, la balance est rééquilibrée. La comparaison d'un produit prêt à l'emploi comme la solution azotée soufrée N 39 + 11 SO3 est assez complexe. L'économie est minime par rapport à de la solution azotée pure mélangée dans le pulvérisateur si l'on compte son temps...

A noter que le thiosulfate d'ammonium que nous commercialisons est seulement un additif à la solution azotée, et n'est pas homologué comme un engrais standard comme de la solution azotée par exemple.


Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01