En ce moment : Inscrivez vous à nos réunions hivernales de la semaine prochaine ici et demandez votre devis phyto ici

ComparateurAgricole.com

Premier collecteur de céréales en ligne pour les agriculteurs

Service client 6j/7 de 7h à 21h

02 42 14 00 01

Superphosphate: TSP Super 45 ou 46 ?!

Un superphosphate est un engrais minéral phosphaté. Bien connu des agriculteurs, le superphosphate triple TSP est obtenu par attaque chimique acide d'une roche phosphatée par de l'acide phosphorique. Il s’agit de la forme de superphosphate la plus efficiente. Sa teneur en P2O5 est de l’ordre de 45,5 %. D’ou sont nom TSP Super 45, parfois également appelé TSP Super 46.

Pierre-Antoine Foreau

Président-Fondateur

Technique4359 vues3 min. de lecture2017-8-11

Un superphosphate est un engrais minéral phosphaté. Il intervient dans divers processus métaboliques des plantes. Il est important pour leurs racines et pour leur croissance. Les besoins en phosphore varient en fonction des espèces. Des plantes telles que la pomme de terre, le colzaet la luzerne ont des besoins très élevés en phosphore, tandis que d’autres comme l’avoine et le tournesolont des besoins relativement faibles.

Il existe 3 types de superphosphate :

  • Le superphosphate simple (SSP)
  • Le superphosphate triple (TSP)
  • Le superphosphate enrichi (ESP)

Bien connu des agriculteurs, le superphosphate triple TSP est obtenu par attaque chimique acide d'une roche phosphatée par de l'acide phosphorique. Il s’agit de la forme de superphosphate la plus efficiente. Sa teneur en P2O5 est de l’ordre de 45,5 %. D’ou sont nom TSP Super 45, parfois également appelé TSP Super 46.

Aucune différence donc entre le TSP Super appelé 45 ou 46.

Sa teneur élevée en phosphate et sa très grande solubilité en font un engrais très populaire. Le phosphate qu’il contient est rapidement mis à la disposition des plantes.

Le TSP super 45 fait partis du TOP 5 des engrais utilisés en agriculture après la solution azotée, l’ammonitrate et l’urée. Pourquoi ?

Le phosphore, indispensable au monde vivant, il entre dans la composition de nombreuses molécules essentielles aux processus vitaux tels que la multiplication des cellules, la respiration et la photosynthèse. Le phosphore favorise la vigueur au démarrage et la croissance du système racinaire.

Comment la plante absorbe t’elle le phosphore ?

La racine prélève le phosphore sous forme d’ions (H2PO-4,HPO2-4) dissous dans l’eau du sol. L’extrémité des jeunes racines est la plus active pour absorber les ions phosphates. C’est pourquoi les racines doivent pousser continuellement  pour alimenter régulièrement la plante en phosphore.

Quelles utilisations en agricultures ?

Il est nécessaire de couvrir au minimum les exportations lorsque l’agriculteur récupère les pailles de la culture précédente. Néanmoins attention le phosphore est difficilement disponible dans le sol :

  • Entre 6,5 et 7,2 de pH du sol, la disponibilité est optimale.
  • En sols acides et basiques la diffusion du phosphore peut être bloqué.

Comment augmenter l’efficacité des apports culture ?

Apporter l’engrais pendant la période d’alimentation la plus active des plantes soit au démarrage, soit à la reprise de végétation après l’hiver.

Adapter la méthode d’épandage : localiser au semis pour accélérer la croissance racinaire,  incorporation superficielle avant le semis ou  en utilisant en engrais fin afin d’augmenter le nombre de points de contact entre l’engrais et la racine.

Comment reconnaître une carence en phosphore ?

Le phosphore favorise le développement du système racinaire mais régularise la mise à fleurs et le développement et la maturation des fruits. En somme il permet un développement harmonieux de la plante.

Les signes de carence sont donc visible à l’œil nue. La plante reste petite, la pointe des feuilles se colore (vert foncé à pourpre), la floraison est retardée voire nulle, et les fruits sont rares, de petit calibre (perte de rendement évident).

Outre le pH du sol qui complique l’assimilation du phosphore par la plante, le froid et l’humidité sont des facteurs aggravants tout comme les exportations de pailles lorsqu’il n’y a pas d’amendement humique.


L'avis de l'expert

Attention, l’ensemble de la filière (distributeurs et fabricants) tirent la sonnette d’alarme. En réduisant leurs utilisations d’engrais phospho-potassiques, les agriculteurs prennent le risque de mettre en situation carencée leurs cultures. Quel seront les conséquences sur les rendements et la qualité que peuvent générer ces économies. Lorsque l’on observe la courbe d’utilisations de fertilisants PK ces dernières décennies en France, on constate malheureusement une chute corrélé au prix de ventes des productions. De plus en plus d’agriculteurs ne considérent plus les apports d’engrais phospho-potassiques comme une fertilisation de fond mais gèrent ce poste de charge au coup par coup, au gré de leur trésorerie

Hugo .C, 28000 Chartres


L'avis client

Chaque parcelle est analysées tous les quatre à cinq ans. J’apporte d’engrais en tête d’assolement, sous forme de Super45 et de chlorure de potassium car cela permet d’ajuster les doses. Mais les apports dépendent aussi des prix et de ma trésorerie. J’essaye d’apporter régulièrement selon les besoins et les tarifs proposés du compost de fumier de volailles enrichi en chaux et phosphore. Cela représente un travail supplémentaire mais bénéfique à long terme sur mon exploitation. A noter que je broye les pailles et je fais des couverts végétaux depuis 2005. Les charges en engrais PK varient beaucoup : de 63€/ha en 2013, ils sont montés à 76€ en 2014 et sont redescendu à à 50€/ha en 2016 alors les années ou les prix sont bas j’ai acheté deux fois et demie plus d’engrais dans la limite de ma trésorerie.

Germain .S, 51000 Châlons En Champagne


Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

icon

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

icon

Transaction contractuelle et sécurisée

icon

Des prix en direct comparés tous les jours

icon

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01