MORTE SAISON : CIPAN / Couverts Végétaux : Téléchargez ici notre gamme et nos prix pour passer commande simplement
ComparateurAgricole.com
Rechercher
Service client 6j/7 de 7h à 21h

02 42 14 00 01

Que va donner la production de colza en 2019 au sein de l’Union Européenne ?

La production européenne de colza devrait chuter à un plus bas depuis 12 ans sur la campagne 2019/2020. Les premières estimations tablent sur une récolte de 18,10Mt.

Thibault Pesquet

Thibault Pesquet

Responsable Marché MATIF

Actualités12 vues5 min. de lecture3/12/2019


Malgré ces chiffres, la hausse des importations de colza sur la campagne 2018/2019 et la légère diminution de la trituration au sein de l’Union Européenne devrait faire gonfler les fins de stocks en Juin prochain.

Ce n’est plus un secret de polichinelle depuis quelque temps, la production européenne de colza va baisser sur la prochaine campagne ! Des conditions climatiques défavorables durant les semis et durant la période de développement ont poussé de nombreux agriculteurs à retourner leurs parcelles de colza. Ce phénomène n’est pas un cas isolé car la majorité des pays européens ont été touchés. Les plus impactés sont la Roumanie, la Bulgarie et l’Allemagne.



On constate que les surfaces emblavées en colza ont diminué de 29% en Allemagne et 23% en France. En Roumanie, c’est quasiment 54% de surfaces en moins par rapport à l’année précédente. Au total, l’Europe des 28 va perdre 1,25 millions d’hectares de colza sur la prochaine campagne soit une baisse de 18,32%. Malgré une hausse potentielle des rendements en colza (+0,37t/ha soit une hausse de12,84%), la récolte globale devrait chuter d’environ 1,56Mt (-7,93% par rapport à l’année dernière).

En résumé, on constate que l’offre européenne en colza va drastiquement diminuer pour la prochaine campagne (-7,93%). A l’heure actuelle, le risque d’avoir plus de complications sur le développement des cultures en Europe est relativement limité. Les conditions climatiques sont bonnes chez la plupart des producteurs. Nous devrions assister à une fin de campagne sans risques majeurs pour les cultures de colza.
Toutefois, il y a un élément à prendre en considération. L’importation de colza en Europe a atteint un niveau quasi-record à 2,60Mt de Juillet 2018 à Décembre 2018 avec une hausse de 17% par rapport à l’année précédente. L’Ukraine reste le principal exportateur de colza vers l’UE avec 1,89Mt de graines exportées (vs 1,55Mt l’année dernière). 
Le volume de graine trituré a diminué d’environ 0,50Mt entre Juillet et Décembre 2018 selon les données de l’industrie. Les contraintes logistiques (faible niveau d’eau sur les principales rivières), une récolte en demi-teinte en 2018 et une certaine rétention chez les agriculteurs stockeurs ont freiné l’approvisionnement des usines de trituration sur la première partie de campagne. 

Toutes ces données plutôt pessimistes quant à la production de colza au sein de l’Europe sur la prochaine campagne devraient mécaniquement faire monter les cours de l’oléagineux. Comme stipulé dans un précédent article, le complexe oléagineux est un marché mondial que l’on doit aborder sous des angles multiples : la parité €/$, le cours du pétrole, le cours des huiles et des tourteaux, l’offre et la demande mondiale, la météo, l’évolution des fonds américains, etc… Dans cet océan de variables plus ou moins quantifiables, il est extrêmement compliqué de savoir laquelle sera prépondérante par rapport aux autres dans les variations des cours. 

En résumé, on sait à l’heure actuelle que la production européenne va baisser sur la prochaine campagne. Nous savons aussi que la guerre commerciale sino-américaine a eu un impact désastreux sur le soja américain avec un doublement des stocks finaux (chiffre du rapport USDA du mois de février). Sans un véritable accord (que l’on attend désespérément…) entre les deux pays, le soja US pourrait très rapidement se retrouver dans les ports européens ! Enfin, nous avons vu que l’Ukraine est un important exportateur de colza vers l’Europe et cela devrait se confirmer et les volumes augmenter d’année en année. Qui plus est, il ne faut pas oublier que le Canada et l’Australie sont, eux aussi, des exportateurs majeurs de canola vers l’Europe !

En conclusion, la baisse de la production de colza au sein de l’Europe ne donne aucune certitude quant à une évolution positive des cours de l’oléagineux ! L’importation de colza/canola pourrait tempérer une hausse des prix (si hausse il y a). Aussi, si les cours venaient à augmenter fortement, les triturateurs pourraient baisser drastiquement leurs primes. Le but étant de limiter les effets de la hausse sur les prix d’achats. Actuellement, les primes en colza sont historiquement bonnes sur la prochaine campagne, que ce soit sur Juillet-Septembre ou Octobre-Décembre. 

Deux stratégies possibles :

  • Pour limiter la volatilité de la prime, la stratégie de commercialisation pourrait être de fixer la base à l’instant t puis de fixer le MATIF à l’instant t+n. De ce fait, vous vous immunisez contre une baisse de la prime et vous pouvez jouer une hausse des cours. En revanche, si les cours venaient à chuter, votre prix départ ferme en serait affecté aussi. Par exemple, si les cours venaient à grimper de 10€/tonne alors votre prix départ ferme augmenterait de 10€/tonne. Cependant, si les cours baissent de 10€/tonne, votre prix départ ferme diminuerait de 10€/tonne.


  • Pour sécuriser un prix départ ferme en jouant la hausse, la stratégie de commercialisation pourrait être de vendre avec un call à la monnaie où légèrement décalé (prix d’exercice). De ce fait, votre prix départ ferme sera imputé uniquement de la prime de l’option. Vous pouvez exercer (ou revendre) à tout moment jusqu’à l’échéance de l’option.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.



Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01