Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
ComparateurAgricole.com
Rechercher

L’hétérogénéité des moissons trouble le cours du blé

Le marché reste attentiste et hésitant avec très peu de vendeurs pour l’instant. En effet, aux vues des rendements actuels, les agriculteurs ne se pressent pas à commercialiser et l’on sent une forme de rétention actuellement de leurs parts. De ce fait, les primes portuaires s’améliorent dans l’ensemble.

Hector Pointeau

Hector Pointeau

Trader Céréales

Marché du Blé Tendre et Orge281 vues4 min. de lecture7/20/2020

Résumé de l'Analyse Marché Blé Tendre

Le blé américain progressait positivement cette semaine (+1%) pour venir clôturer à 5.34 $/boisseau dans la perspective d’une baisse des productions en Europe et en Mer Noire.

En Europe, les récoltes progressent rapidement avec comme résultats une forte hétérogénéité suivant les régions. La production européenne de blé tendre se dirige vers les 130Mt.

La production française est estimée à 31.1 Mt par Agreste. 

En Allemagne, l’association des coopératives allemandes revoit son estimation à 22.46 Mt, en baisse de 2.6% par rapport à l’an dernier.

En Mer Noire, les opérateurs suivent avec attention la récolte en Russie. Les 1ères coupes dans le sud du pays semblent décevantes et en dessous des attentes des opérateurs. De ce fait, les analystes revoient en baisse leurs estimations. Ikar passe à 76.5Mt en baisse de 1.5Mt par rapport à la dernière estimation. SovEcon baisse également son estimation de 1.1Mt à 79.7Mt.

Dans l’hémisphère sud, les potentiels de production restent importants. En Australie, les conditions climatiques restent favorables pour l’instant. Cependant, en Argentine, les conditions de cultures se dégradent. La Bourse de Buenos Aires estime que 19% des cultures sont dans de mauvaises conditions soit 1% de plus que la semaine dernière et 3% de plus que l’an dernier.

De son coté,  le blé européen était en légère baisse  sur septembre 2020  (-0.75€/T) pour venir clôturer à 184.75 €/T vendredi soir.

Le marché reste attentiste et hésitant avec très peu de vendeurs pour l’instant. En effet, aux vues des rendements actuels, les agriculteurs ne se pressent pas à commercialiser et l’on sent une forme de rétention actuellement de leurs parts. De ce fait, les primes portuaires s’améliorent dans l’ensemble.

Avis de Marché en Blé

marché du Blé

Avis de marché sur le blé : Neutre à Haussier (+3€/T cette semaine)


Marché Européen du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • La production de blé française de la campagne 2020/21 va baisser de 20,8 % comparée à l’année dernière selon le ministère pour s’afficher à 31,3 Mt. (vs 30,3 Mt estimation Moisson Live).
  • L’analyste  ProAgro a légèrement baissé son estimation de la production ukrainienne  de blé à 26 Mt.
  • Stratégie Grains revoit la production de blé européen à 130,3 Mt contre 130,9 Mt estimées en juin. (vs 139,50 estimation USDA).
  • Les analystes de Stratégie Grains enregistrent également une baisse du stock européen de report à 10,6 Mt contre 12,6 Mt sur la dernière campagne.

Éléments baissiers :

  • L’Association des coopérateurs allemands estime la récolte de blé intérieure à 22,46 Mt en 2020/21, soit un repli de 2,6 % par rapport à 2019 (baisse des surfaces).
  • Achat égyptien de 154 000 tonnes de blé russe (livraison 16-26 août), 10 propositions et aucune française.
  • Stratégie Grains revoit à la baisse son estimations d’exportations européennes sur la campagne 2020/21 à 25,3 Mt contre 35,4 Mt réalisées sur la campagne précédente. Les analystes baissent également la consommation intérieure à 111,5 Mt contre 115 Mt sur la dernière campagne.
  • Figures technique intéressante sur l’échéance Septembre 2020 sur la séance du 14 juillet  (peu d’opérateurs ou changement de tendance)

Marché International du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • Stratégie Grains baisse sa production mondiale de blé à 731,1 Mt. La Buenos Aires Grains Exchange enregistre des conditions de cultures mauvaises à très mauvaises à 19 %  soit un point de plus que la semaine passée et 3 points de plus que l’année dernière.
  • Les fonds spéculatifs américains étaient nets vendeurs la semaine dernière (-500 lots)en blé.
  • Faibles exportations en blé de la part de l’Ukraine 159 000 tonnes entre le 1er et 17 juillet, soit -163 000 tonnes de moins que l’année dernière à date.

Éléments baissiers :

  • Les ventes américaines à l’exportation s’enregistrent à 764 400 tonnes supérieures aux attentes entre 250 000 tonnes et 650 000 tonnes. La Chine a acheté 323 700 tonnes et a chargé 113 700 tonnes.
  • En Russie, 21,4 Mt de blé sont déjà récoltées avec un rendement moyen revu à la hausse à 33,8 q/ha comparé aux 33,1 q/ha de la dernière estimation du 9 juillet.
  • La parité €/$ à 1,14 ne permet pas aux origines européennes d’être compétitives à l’exportation. Les analystes restent attentifs aux conclusions du sommet européen en cours.

Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01