Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
Toute l'équipe vous souhaite de bons semis ! Actu : Nouveau contrat Colza GES ici
ComparateurAgricole.com
Rechercher

Soutien des cours du Blé US après le rapport USDA

Sur le marché européen, nos acheteurs historiques ont souffert du covid. Ces pays avec des économies basées essentiellement sur la production de pétrole et le tourisme, peinent souvent à accepter les prix trop importants sur les appels d’offres

Hector Pointeau

Hector Pointeau

Trader Céréales

Marché du Blé Tendre et Orge312 vues3 min. de lecture2020-10-6

Résumé de l'Analyse Marché Blé Tendre

Le rapport USDA des stocks américains de mercredi dernier est venu faire grimper les cours. Bien en dessous des attentes en blé, maïs et en soja, cette annonce est venue fortement raffermir les cours sur Chicago. La bonne consommation intérieure et les fortes ventes, notamment vers la Chine explique cette baisse des stocks trimestriels, à 52.7MT en blé bien en dessous des attentes et des 63.9MT de l’an dernier sur le trimestre. Le blé sur l’échéance décembre 2020 se raffermit sur la semaine en ouvrant lundi à 5,45 $/bu et clôturant vendredi à 5,73 $/bu.

Du côté de l’offre, les analystes restent vigilants sur les bilans de production de l’Hémisphère Sud. Le phénomène climatique de la Nina se confirme, ainsi de bonnes précipitations en Australie sont visibles contre une sécheresse importante en Argentine. D’ailleurs, les conditions de cultures du blé argentin se dégradent avec seulement 8 % de bonnes à excellentes contre 47 % l’an dernier à date. Par ailleurs, la Russie continue de susciter l’inquiétude du marché avec des conditions de semis particulièrement sèches.

Sur le marché européen, nos acheteurs historiques ont souffert du covid. Ces pays avec des économies basées essentiellement sur la production de pétrole et le tourisme, peinent souvent à accepter les prix trop importants sur les appels d’offres. L’Algérie pourrait d’ailleurs, diminuer ses importations, selon le référent algérien de l’USDA, seul 5 Mt seront importées sur la campagne 2020/21, contre 7 Mt sur les chiffres officiels de l’USDA.

L’Ukraine parvient toutefois à exporter la moitié de son disponible exportable en l’espace de 3 mois.

Notre sentiment est neutre à haussier sur la semaine sur les prix départ ferme en blé. Les éléments de soutien restent les prix du bassin Mer Noire et du blé américain.

Sur la ferme pilote, nous conseillons d’être sécurisé à hauteur de 60% (+10%) dans les ventes blé 2020/21. Les prix actuels du blé sont une opportunité de vente intéressante à fixer du côté agriculteur.

Orge : les prix restent attractifs du côté agriculteur

Le maintien du prix du blé sur les plus hauts reste l’élément moteur pour le prix de l’orge fourragère. En parallèle, l’organisme Coceral continue de réviser la production européenne d’orge à la baisse à 61.3MT (-1.2MT) tandis que les semis ukrainiens sont ralentis par les pluies.

Avis de Marché en Blé

blé usda

Avis de marché sur le blé : Neutre à Haussier

Marché Européen du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • Au Maroc, les importations de blé sont en augmentation de + 34% à 6,2 Mt contre 4,6 Mt l’an dernier. La production marocaine s'enregistre  à 2,57 Mt (1,77 Mt blé tendre et 0,8 Mt de blé dur) pour la campagne 2020/21 contre 4 Mt sur la campagne 2019/20, soit une baisse de 36%.
  • L’analyste Fitch prédit une demande asiatique accrue en produits agricoles de la campagne 2021, en cause la reconstruction des cheptels porcins et la hausse des prix du riz après la sécheresse de 2019.

Éléments baissiers :

  • L’USDA revoit l’estimation d’importations de blé de l’Algérie à 5 Mt contre 7 Mt attendues officiellement.
  • SovEcon revoit en hausse de + 1,7 Mt ses perspectives d’exportations de blé russe à 38,9 Mt pour la campagne 2020/21.

Marché International du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • L’USDA publie un stock trimestriel de blé au 1er septembre revu en dessous des attentes à 52.7MT contre 61MT attendues.
  • Ventes américaines de blé dans les attentes avec 506KT vendues la semaine passée (Attentes à 250-600KT).
  • Les fonds spéculatifs américains étaient nets acheteurs la semaine passée (+25 500 lots).
  • Les conditions de culture en Argentine se dégradent, 8 % de bonnes à excellentes contre 47% l’an dernier à date.

Éléments baissiers :

  • Donald Trump a été testé positif au coronavirus, une annonce qui pèse sur les marchés agricoles et notamment sur la parité €/$, les investisseurs pourraient se retirer du pays et faire faiblir la monnaie nationale.
  • La parité €/$ se maintient autour des 1,17.
  • Les bonnes précipitations sur les bassins de production en Australie se maintiennent.

Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01