Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
ComparateurAgricole.com
Rechercher

Retour de la demande sur le marché intérieur du Blé

Nous observons un certain dynamisme cette semaine sur le marché intérieur avec une évolution positive des primes. En effet, aux vues des rendements actuels, les agriculteurs ne se pressent pas à commercialiser et l’on sent une forme de rétention actuellement de leurs parts, rendant plus difficile l’approvisionnement des usines de transformation sur le marché intérieur.

Hector Pointeau

Hector Pointeau

Trader Céréales

Marché du Blé Tendre et Orge195 vues4 min. de lecture7/28/2020

Résumé de l'Analyse Marché Blé Tendre

Le blé américain progresse positivement cette semaine (+1%) pour venir clôturer à 5.39 $/boisseau traduisant un certain attentisme du marché concernant les perspectives de production en Mer Noire sachant déjà que les disponibilités en Europe seront limitées.

L’IGC revoit une nouvelle fois à la baisse son estimation de production de 6Mt au niveau mondial à 762Mt, soit sur le même niveau que l’an dernier. Le repli de production est important chez les principaux exportateurs. L’organisme estime un stock en baisse à 62Mt  contre 66Mt en 2019. Le dynamisme de la demande mondiale reste encore très incertain avec l’évolution du covid-19.

La récolte Russe progresse rapidement et l’évolution des rendements aura certainement un impact sur la mise en place d’une nouvelle tendance. En effet, les résultats dans le sud du pays sont très décevants (en dessous du niveau de l’an dernier) mais le niveau moyen semble s’améliorer dans le district Central et dans celui de la Volga. De plus, un temps sec et chaud semble se dessiner sur les zones de production de blé de printemps alors que les cultures arrivent à un stade assez sensibles. La situation sera donc à suivre ...


En Argentine, les semis touchent à leurs fins et sont en retard par rapport à l’an dernier. Au 22 juillet, 94% des blés étaient semés contre 96.4% l’an dernier. Les conditions de culture “bonnes à excellentes” (22%) sont bien inférieures à celle de la moyenne 5 ans. Cela est la conséquence d’un manque de pluie sur le nord ouest du pays.

De son côté, le blé européen était en légère hausse sur septembre 2020  (+1€/T) pour venir clôturer à 185.75 €/T vendredi soir, fortement pénalisé par la parité €/$, limitant drastiquement la compétitivité française sur la scène internationale.

Nous observons un certain dynamisme cette semaine sur le marché intérieur avec une évolution positive des primes. En effet, aux vues des rendements actuels, les agriculteurs ne se pressent pas à commercialiser et l’on sent une forme de rétention actuellement de leurs parts, rendant plus difficile l’approvisionnement des usines de transformation sur le marché intérieur.

Avis de Marché en Blé

cours du blé

Avis de marché sur le blé : Neutre à Haussier (+3€/T cette semaine)


Marché Européen du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • Les conditions de culture bonnes  selon FranceAgriMer progressent de deux points, à 57 % au 20 juillet. La moisson est avancée à 71 % contre 55 % l’année dernière.
  • L’Ukraine depuis le mois de juillet a exporté 1,11 Mt de céréales contre 2,44 Mt à date l’an dernier.
  • Stratégie Grains baisse son estimation de production de blé tendre en Europe à 129,3 Mt, soit -1 Mt par rapport à la dernière estimation.

Éléments baissiers :

  • Le GASC retenait 115 000 tonnes de blé ukrainien pour son appel d’offre de lundi dernier sur une période de livraison du 21 au 31 août.
  • La parité €/$ proche des 1,17 n’aide pas la compétitivité des céréales européens sur la scène internationale.

Marché International du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • L’IGC revoit sa prévision de production mondiale de blé 2020/21 à 762 Mt, soit une baisse de 6 Mt par rapport à la dernière estimation.
  • L’IGC publie une estimation du stock de blé des 8 principaux exportateurs en baisse à 62 Mt contre 66 Mt sur la campagne précédente.
  • En Argentine, 94,1 % du blé étaient semés au 22 juillet, contre 96,4 % l’an dernier. Les conditions de culture bonnes à excellentes sont de 22 %, très faibles par rapport aux années précédentes. (manque de pluie)

Éléments baissiers :

  • Au 21 juillet, la récolte de céréales russe s’enregistre 35,3 Mt , avec des rendements en hausse à 34,9 q/ha contre 33,8 q/ha sur la dernière estimation.
  • Les ventes américaines à l’exportation s’enregistrent à 616 700 tonnes supérieures aux attentes entre 300 000 tonnes et 650 000 tonnes. La Chine a acheté 127 000 tonnes.
  • Le ministère de l’agriculture russe revoit à la hausse les surfaces  de blé sur la campagne 20/21 désormais à 29,1 Mha contre 28,8 Mha sur la dernière estimation. Les fonds spéculatifs américains étaient nets vendeurs la semaine dernière ( -2 000 lots) en blé.

Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01