Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
ComparateurAgricole.com
Rechercher

La pluie arrive sur les régions productrices de blé !

Le marché du blé corrige pour perdre ce qu’il avait gagné en début de semaine dernière. L’échéance septembre clôture par conséquent à 219,25€/T vendredi soir, soit une variation de 0€/T par rapport à la semaine passée. D’un point de vue fondamental, les bilans restent tendus sur les céréales. En revanche, on note normalement l’arrivé de précipitations positives sur les principales régions productrices cette semaine.

Benjamin GOGUE

Benjamin GOGUE

Responsable Marché Maïs et Secteur Est

Marché du Blé Tendre et Orge188 vues3 min. de lecture2021-5-3

Résumé de l'Analyse Marché Blé Tendre

Le marché du blé corrige pour perdre ce qu’il avait gagné en début de semaine dernière. L’échéance septembre clôture par conséquent à 219,25€/T vendredi soir, soit une variation de 0€/T par rapport à la semaine passée.

D’un point de vue fondamental, les bilans restent tendus sur les céréales de manières générales tant sur l'ancienne campagne que pour la campagne à venir. La tension du maïs avec notamment le déficit hydrique sur le Brésil reste l’élément moteur pour maintenir les cours.

En blé, la situation commence à devenir problématique avec des régions qui souffrent du climat sec avec des températures en dessous des normales, notamment sur les Etats-Unis et la France. Les organismes officiels ont alors tendance à dégrader les notations de culture. En revanche, on note normalement l’arrivé de précipitations positives sur les principales régions productrices cette semaine (Canada/Etats-Unis/Europe et Mer Noire). L’arrivée de ces pluies pourrait apporter un souffle au marché pour les jours à venir.

Du côté macro économique, la parité monétaire tend à se renforcer ce qui va en défaveur du marché français. Les fonds spéculatifs sont tout de même restés nets acheteurs sur la semaine. L’amélioration des perspectives météorologiques nous incitent à être neutre à baissier sur la semaine.

Sur la ferme pilote, nous avons maintenant finalisé les ventes R20. Nous sommes avancés à hauteur de 30% dans les ventes de blé R21.

Orge : Dégradation des conditions sur l’orge française

En orge, la situation demeure incertaine sur le territoire français avec le froid et le déficit hydrique. Les conditions de culture ont une nouvelle fois été dégradées (-4 points) sur l’orge d’hiver et (-5 points) sur l’orge de printemps d’après l’organisme France AgriMer. Pas de nouveauté du côté de la Chine, les primes avaient tendance à se reprendre légèrement.

Sur la ferme pilote, nous conseillons d’être sécurisé à hauteur de 30% sur la récolte R21.

Avis de Marché en Blé



Avis de marché sur le blé : Neutre à baissier

Marché Européen du Blé Tendre


Éléments haussiers :

  • 49% des blés d’hiver considérés dans une situation bonne à excellente contre 53% la semaine passée. Stade épiaison atteint sur 17% de la surface alors que les températures étaient fraîches.
  • 81% des blés d’hiver français dans une situation bonne à excellent, soit une baisse de -4 points par rapport à la semaine passée. Dégradation des conditions orge d’hiver (-4 points) et orge de printemps (-5 points) selon France AgriMer.
  • Tension sur le maïs avec un déficit hydrique sur le second maïs brésilien.

Éléments baissiers :

  • Renforcement de l’euro-dollar autour de 1,20$/€ contre 1,17$/€ début avril.
  • Des précipitations positives sont attendues sur les plaines américaines et le Canada (10-30mm sur la semaine suivant les régions).
  • 10 à 25mm de pluies sont attendus sur la zone blé d’hiver en Russie sur les 7 prochains jours, 5-10mm sur l’Ukraine.
  • 15 à 35 mm de pluies attendus sur la France et Nord Europe ces 7 prochains jours.

Marché International du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • Surface de blé canadienne estimée en baisse de -9% par rapport à l’an passé.
  • Vente de 461KT de blé US ancienne/nouvelle campagne (attentes: 200/750).
  • Les fonds spéculatifs toujours à l’achat cette semaine (+9,5K lots).
  • Baisse de surfaces blé dur Canada/Etats-Unis.

Éléments baissiers :

  • Le blé français n’est pour l’instant pas compétitif en nouvelle campagne vis à vis de la Mer Noire.
  • Conditions Mer Noire très favorables, à surveiller sur les semaines à venir.
  • Surface canadienne d’orge estimée en hausse de +14% par rapport à l’an passé d’après le gouvernement canadien.

Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01