Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
ComparateurAgricole.com
Rechercher

Blé : L’amélioration en fin de cycle apporte de la lourdeur sur le marché

Le marché reste attentiste suite à la récolte des orges d’hiver. En effet, nous observons une forte hétérogénéité que ce soit d’un point de vue qualitatif et quantitatif. Les opérateurs attendent donc prudemment les premières coupes de blé pour voir si la situation en orge se répète.

Hector Pointeau

Hector Pointeau

Trader Céréales

Marché du Blé Tendre et Orge227 vues4 min. de lecture6/29/2020

Résumé de l'Analyse Marché Blé Tendre

Le blé américain était en baisse cette semaine (-2%) pour venir clôturer à 4.74 $/boisseau sous l’effet d’une pression saisonnière due à l’arrivée de la nouvelle récolte américaine et des bonnes conditions de fin de cycle en Europe et en Mer Noire.

Selon le crop progress de l’USDA, la récolte américaine est réalisée à 29%, en progression de 14% sur la semaine et en avance de 3% par rapport à la moyenne 5 ans. Les conditions de culture du blé d’hiver s’améliorent de 2% à 52% de bons à excellents alors que celles du blé de printemps se dégradent de 6% à 75% de B&E. La baisse la plus importante est observée dans le North Dakota (principal Etat producteur de blé de printemps) avec un recul de 9% sur la semaine à 63%.

StatCan revoit son estimation des surfaces de blé au Canada. L’organisme estime la surface de blé à 25Macres (10,1 MHa) en hausse de 1.5% par rapport à l’an dernier. La surface de blé dur est estimée en hausse de 17%, au détriment du blé de printemps (-4.6%). La surface de blé d’hiver est en hausse de 45% (soit 566 000 hectares).

Mardi soir, l’USDA publiera son rapport trimestriel sur les surfaces et les stocks américains au 30 juin. Selon un consensus d’analystes pour Reuters, la surface de blé est attendue en légère hausse par rapport à la dernière estimation mais en dessous des surfaces de l’an dernier. Le stock final est attendu à 980 Mbu (26.6Mt) au plus bas depuis 2016.

En Argentine, les semis continuent rapidement  avec 71 % des semis réalisés au 24 juin, en avance de 10% par rapport à la moyenne 5 ans.

Sur Euronext, le blé sur septembre 2020 continue sa baisse (-2.25€/T) pour venir clôturer à 176.25 €/T vendredi soir dans le sillage du blé américain.

Selon FranceAgriMer, les conditions de blé tendre restent stables à 56% de bons à excellents, contre 73% pour la moyenne 5 ans.

Le marché reste attentiste suite à la récolte des orges d’hiver. En effet, nous observons une forte hétérogénéité que ce soit d’un point de vue qualitatif et quantitatif. Les opérateurs attendent donc prudemment les premières coupes de blé pour voir si la situation en orge se répète. Les bonnes conditions climatiques des 3 dernières semaines semblent tout de même avoir profité au blé. Cependant, la commission européenne revoit en baisse de 4.3Mt la production de blé à l’échelle européenne à 117.2Mt. Cela correspond à une baisse de plus de 10% par rapport à l’an dernier.

En parallèle de la récolte européenne, le marché va suivre de près les rendements en Mer Noire et notamment en Russie où les conditions climatiques des dernières semaines ont permis une stabilisation voire une amélioration du potentiel de production. Ikar réhausse son estimation de production de 1.5Mt à 79.5Mt soit 2.5Mt de plus que l’USDA.

Avis de Marché en Blé

prix marché blé

Avis de marché sur le blé : Baissier (-3€/T cette semaine)

Marché Européen du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • La Commission européenne a revu à la baisse son estimation de la récolte de blé de l'UE, qui est passée de 121,5 tonnes le mois dernier à 117,2 tonnes, soit une baisse de 4,3 tonnes, la récolte de blé française étant estimée à 30,3 tonnes.
  • Le ministère ukrainien de l’économie déclare vouloir fixer le volume d’exportation de blé pour la campagne 2020/21 à 17,2 Mt, contre 20,2 Mt en 2019/20.
  • Appel d’offres de l’Algérie  pour l’achat de blé meunier sur Septembre 2020.

Éléments baissiers :

  • AgMin agence ukrainienne,  a révisé son estimation des exportations de blé pour 2020/21 à 17,2 Mt contre 14,9 Mt début juin.
  • Les ventes hebdomadaires à l’export européennes enregistrées à 166 561 tonnes contre 747 536 tonnes la semaine dernière.
  • Au 22 juin en Russie, 29,1 Mha de céréales de printemps ont été semés, dont 12,5 Mha de blé de printemps contre 12,2 Mha l’année dernière selon SovEcon.

Marché International du Blé Tendre :

Éléments haussiers :

  • Les ventes hebdomadaires US étaient de 518 700 t, dans  les attentes de 250 à 650 kT. Les exportations cumulées 2020/21 atteignent 1,37 Mt au 18 juin, au plus haut depuis 2017/18.
  • L’UGA (Union des négociants de céréales) en Ukraine  estime une production de 26,5 Mt, soit une baisse de 0,3 Mt par rapport à la dernière estimation. ( vs 28 Mt en 2019).
  • Les fonds spéculatifs américains étaient net acheteurs (+3 000 lots) en blé sur la semaine.

Éléments baissiers :

  • La récolte US est avancée à 29 %, 3 points de plus que la moyenne 5 ans.
  • L’IGC a relevé ses prévisions de production mondiale de blé à 768 Mt, soit une nouvelle augmentation de 2 Mt par rapport à l'estimation précédente, suite à des augmentations en Australie et en Chine.
  • En Argentine, les semis ont atteint 71,3 % (+ 13 points par rapport à la semaine passée) pour une superficie attendue de 6,7 M ha.
  • Les fonds spéculatifs américains étaient net vendeurs (-20 500 lots) en blé sur la semaine.

Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01