MORTE SAISON : CIPAN / Couverts Végétaux : Téléchargez ici notre gamme et nos prix pour passer commande simplement
ComparateurAgricole.com
Rechercher
Service client 6j/7 de 7h à 21h

02 42 14 00 01

ANALYSE MARCHÉ CÉRÉALES ET ENGRAIS HEBDOMADAIRE | SEMAINE 11

A lire, chaque semaine, les analyses marchés collectes et approvisionnements pour mieux agir sur votre exploitation. Cotations, cours, spread... Pour toute question n'hésitez pas à contacter l'équipe ComparateurAgricole.com au 02 42 14 00 01.

Thibault Pesquet

Thibault Pesquet

Responsable Marché MATIF

Marché228 vues4 min. de lecture3/12/2019

ANALYSE MARCHE COLLECTE & APPRO.


BLÉ : L'USDA fait pschiiit !


NOUVELLE VERSION 


Résumé de la semaine

En résumé, les cours du blé ont reculé la semaine sur Chicago (-3,88%) en venant clôturer à 4,3950$/boisseau. Le rapport USDA, publié vendredi dernier, n’a strictement rien apporté de nouveaux. Le contexte fondamental reste sensiblement similaire.

Les stocks finaux mondiaux ont été légèrement revus à la hausse à 270,53Mt (vs 267,53Mt le mois dernier). La production mondiale a été abaissé à 733Mt (vs 734,75Mt en Janvier) ainsi que la demande mondiale à 742,09MT ( vs 747,23Mt). Selon l’USDA, les stocks finaux devaient baisser de 3% par rapport à l’année précédente.

Côté Européen, le blé a une nouvelle fois chuté la semaine précédente sur Euronext. Le blé reste sous pression en raison du repli de son homologue américain. En revanche, la très bonne activité à l’export a limité la tendance baissière. Selon la douane française, les exportations de blé vers les pays-tiers sont ressorties à 530kt au mois de Janvier. Les chargements de Février ont largement accéléré et le mois de Mars devrait suivre la même tendance.


 AVIS  : Baissier cette semaine !


>>En savoir plus


COLZA : Rebond encourageant !


NOUVELLE VERSION 


Résumé de la semaine

En résumé, le rapport USDA n’a pas réellement chamboulé le contexte fondamental. Le cours du soja a clôturé en baisse la semaine précédente (-1,72%) à 8,9575$/boisseau. Malgré les négociations en cours entre les US et la Chine, l’accord final tarde toujours à se concrétiser.

En attendant, les répercussions se matérialisent avec un recul significatif des importations chinoises de soja : 4,46Mt sur le mois de février, soit le niveau le plus faible (pour un mois de février) depuis plus de 4 ans. Concernant le rapport US, la production mondiale a été légèrement révisée à la baisse à 360,08Mt (vs 360,99Mt le mois dernier). De la même manière, la demande mondiale a baissé de 0,95Mt à 348,49Mt. Les stocks mondiaux finaux ont été révisés à la hausse à 107,17Mt (vs 106,72Mt le mois dernier).

Côté européen, les opérateurs restent timides sur les marchés en limitant leur intervention. A noter que la Commission Européenne a publié ses premières estimations de production de colza au sein de l’EU-28 pour la prochaine campagne à 18,48Mt (vs 19,71Mt en 2018/19). La nouvelle récolte trouve un léger soutien mais les acheteurs restent encore patients.


 AVIS  : Haussier cette semaine !


>>En savoir plus


MAÏS : Ni hausse, ni baisse !


NOUVELLE VERSION 


Résumé de la semaine

En résumé, les cours du maïs ont chuté la semaine précédente sur Chicago (-2,51%) en venant clôturer à 3,5475$/boisseau. Le rapport USDA n’a pas permis à la céréale de repartir de l’avant en fin de semaine dernière.

Les ventes à l’export ont été revues à la baisse à 60,33Mt (vs 62,23Mt le mois dernier). Ces chiffres peuvent surprendre au vu des récentes ventes américaines. Il semblerait que la concurrence sud américaine puisse faire de l’ombre à l’origine US dans les prochaines semaines. De ce fait, les stocks finaux US ont été revus à la hausse à 46,62Mt (vs 44,08Mt le mois dernier).

Côté européen, très peu de changements sont à noter d’un point de vu fondamental. Coceral a publié ses premières estimations concernant la production européenne de maïs pour la prochaine campagne. Celle-ci devrait atteindre 61Mt (vs 60,272Mt l’année précédente). La surface devrait également progresser à 8,528M d’hectares (vs 8,345M d’hectares).


 AVIS  : Baissier cette semaine !


>>En savoir plus


ENGRAIS : La course aux volumes


Résumé de la semaine

La semaine dernière fût marquée par le lancement massif des offres sur la nouvelle campagne. Des offres avec des périodes très atypiques d’ailleurs ont vu le jour : livraison avril avec majorations pour des paiements décalés. Peut-on appeler ça de la morte saison ? Peu importe, les prix sont sortis dans le bas de la fourchette des tarifs envisagés.

Cette offensive a un seul but: vendre du volume et spéculer sur la future taxe à l’importation pour la solution azotée non européenne (anti-dumping). Suite à vos questions, il est important de rappeler qu’il y aura une taxe, elle a été votée au mois de février, mais nous ne connaîtrons son niveau qu'à partir du 13 ou du 22 mars. Les dates divergent selon les acteurs. Sera-t-elle en €/t ou en % ? 

Le fait est qu’aucun producteur n’est sorti avec un prix aussi agressif que celui des traders et spéculateurs.

Les bruits de marché parlent d’un volume en circulation de 40 000 tonnes. C’est très peu, sur un marché français représentant environ 1 100 000 tonnes annuellement. 

On peut donc dire que le volume à la vente est pour l’instant très restreint. De notre côté, notre groupement d’achat regroupe plus de 45 000 tonnes de demandes de la part des agriculteurs. Nous y répondons au fur et à mesure.


 AVIS  : Stable cette semaine !


>>En savoir plus



Une question ? N'hésitez pas à contacter notre équipe au 02 42 14 00 01.

Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01