Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h
ComparateurAgricole.com
Rechercher

ANALYSE MARCHÉ CÉRÉALES ET ENGRAIS HEBDOMADAIRE DU 31 OCTOBRE 2017

ANALYSE MARCHÉ CÉRÉALES ET ENGRAIS HEBDOMADAIRE DU 31 OCTOBRE 2017

Thibault Pesquet

Thibault Pesquet

Responsable Marché MATIF

Marché97 vues8 min. de lecture10/31/2017


Récapitulatif semaine 43 (lundi 23 octobre au vendredi 27 octobre)




BLE - ORGE 

 Analyse fondamentale :

- Le blé a repris quelques couleurs la semaine passée avec une légère progression sur le contrat décembre 2017 (+1,50€/tonne sur l’ensemble de la semaine) pour clôturer vendredi soir à 162,75€/tonne. Ce mouvement haussier est, en grande partie, imputable à l’évolution de la parité €/$. En effet, la devise américaine s’est appréciée la semaine dernière apportant de la compétitivité aux céréales européennes sur la scène internationale.

-La semaine dernière a été marquée par de nouvelles commandes en blé via des appels d’offres.

-D’après les dernières estimations, la récolte mondiale de blé a été revue à la hausse par le conseil international des céréales pour s’établir aux alentours des 749 millions de tonnes récoltées. Le sentiment baissier continue de régner sur les opérateurs de marché au vu des conditions climatiques favorables dans l’hémisphère nord pour les céréales d’hiver. Les pluies sur le bassin mer Noire favorisent le développement des céréales à l’entrée de l’hiver.

- Les ventes à l’export enregistrées par les USA ont augmenté sur la semaine passée pour atteindre 315’000 tonnes, ce qui est en accord avec les prévisions.

- Les ventes françaises vers les autres pays de l’UE ont été révisées à la hausse à plus de 8 millions de tonnes (+200’000 par rapport au mois dernier).


Analyse technique :



    - Les cours du blé se sont réorientés à la hausse la semaine dernière après avoir rebondi sur un support important (160,50€/tonne). Cette petite hausse est principalement imputable à l’évolution de la parité €/$ et à des considérations techniques (fonds d’investissement).

    - Après cette petite hausse, les cours du blé viennent tester une résistance majeure (163,5€/tonne) que le blé n’a plus dépassé depuis le 09 octobre.

    - Le RSI continue d’évoluer au-dessus de sa ligne de tendance et au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours. Le RSI pourrait rebondir sur sa ligne de tendance pour repartir à la hausse. En revanche, une rupture de cette ligne de tendance pourrait engendrer une chute des cours dans les jours qui suivent…

    - Le MACD est repassé au-dessus de sa ligne de signal le 30 octobre et se dirige gentiment vers la ligne du zéro (zone de neutralité). Le MACD confirme la légère tendance haussière actuelle. Néanmoins, tant que le MACD reste en-dessous de zéro, le mouvement haussier reste limité.

    - Les moyennes mobiles 20 jours et 50 jours sont repassées en-dessous de la ligne des prix, ce qui est encourageant. Elles feront, dès lors, office de résistance à la baisse si les cours venaient à se retourner.

    Au vu des dernières nouvelles, nous préférons rester prudent malgré la petite hausse de la semaine dernière. D’un point de vue graphique, les cours pourraient continuer leur marche en avant pour aller chercher les 163,50€/tonne puis les 167,50€/tonne. Cependant, les fondamentaux restent lourds et les cours pourraient repartir à la baisse et toucher les 160,50€/tonne puis 158,75€/tonne.






    MAÏS

     Analyse fondamentale :

    - Les cours du maïs ont augmenté la semaine dernière en grapillant 5,5€/tonne sur le contrat janvier. Nous avions anticipé ce rebond via la divergence haussière qui avait pris forme sur les indicateurs techniques.

    - Comme le blé, le prix du maïs profite de l’évolution de la parité €/$ pour regagner de la compétitivité sur la scène internationale.

    - Outre-Atlantique, environ 54% des surfaces de maïs ont été récoltées contre 72% en moyenne sur les 5 dernières années. 66% des grains seraient dans une condition bonne à excellente. Les exportations américaines de maïs ont avoisiné les 518’000 tonnes la semaine dernière.

    - La récolte de maïs en Ukraine est réalisée à hauteur de 54%. Selon les premières estimations, les rendements sont inférieurs de 19% par rapport à l’année dernière. La récolte totale 2017 se situerait entre 24 et 25 millions de tonnes.

    - La récolte mondiale de maïs a été revue à la hausse par le conseil international des céréales pour s’établir à 1,034 milliard de tonnes.

    - La récolte de maïs française a été révisée à la hausse pour se situer aux alentours des 12,6 millions de tonnes. Le marché intérieur devrait absorber 4,85 millions de tonnes ( FAB + amidonniers). Les ventes vers l’UE pourrait atteindre 4,8 millions de tonnes.

      Analyse technique :



      - Graphiquement, on observe une belle progression des cours du maïs depuis le 23 octobre dernier après avoir rebondi sur un support à 153,75€/tonne. Les cours cherchent à repasser au-dessus des 160€/tonne (résistance importante).

      - La divergence haussière sur le RSI a été partiellement validée et l’objectif va être d’atteindre la zone de surachat dans les jours qui suivent. Le RSI est repassé au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours et au-dessus de sa zone de neutralité (50), ce qui confirme la divergence haussière.

      - Le MACD reste bien orienté car il est repassé au-dessus de sa ligne de signal le 25 octobre. Cet indicateur valide la tendance haussière du moment. L’objectif pour le MACD va être de repasser au-dessus de sa ligne de neutralité (=0) dans les jours qui suivent.

      - La moyenne mobile 20 jours est repassée en-dessous de la ligne des prix, ce qui donne du soutien dans les cours du maïs. Cette moyenne mobile (157,25€/tonne) fera office de résistance si les cours venaient à repartir à la baisse. La moyenne mobile 50 jours (160€/tonne) fait office d’objectif pour les cours.


      Au vu des dernières nouvelles, les cours pourraient se stabiliser entre 157,5€/tonne et 160€/tonne. Graphiquement, le maïs pourrait continuer d’augmenter et aller chercher les 160€/tonne puis les 162,50€/tonne. En revanche, si les cours venaient à se retourner, le premier support se situerait autour des 157,5€/tonne puis 154€/tonne.






         COLZA    


       Analyse fondamentale :

      Les cours du colza ont gagné 3,25€/tonne la semaine dernière sur l’échéance novembre. Le complexe oléagineux mondial reste relativement lourd et cette petite envolée des cours est imputable au renforcement du dollar. L’USDA estime que 83% des surfaces ont été récoltées en soja (contre 84% en moyenne sur les 5 dernières années). Les exportations américaines hebdomadaires s’élèvent à 2,5 millions de tonnes (dans la fourchette des attentes). La Chine aurait terminé sa campagne de commercialisation de soja avec des importations totales s’élevant à 93,5 millions de tonnes. La bonne teneur des huiles (palme et soja) sur les marchés a permis au complexe oléagineux de se maintenir. Le prix de la graine de colza surfe sur la très bonne dynamique du pétrole et de l’éventualité d’un soutien de la production d’huile en Europe. La possible prolongation de l’accord de réduction de la production d’or noir apporte un soutien non négligeable à la graine de colza. La représentante de l’agriculture au sein du conseil spécialisé de FranceAgrimer a indiqué que la France soutiendrait la proposition de maintenir à 7% le plafond d’incorporation des carburants de première génération.

      Analyse technique :



      - Graphiquement, les cours du colza restent bien orientés depuis le 24 octobre après avoir rebondi sur les 370,5€/tonne. Le prix de la tonne de colza a repris environ 5€/tonne. Cependant, les cours se stabilisent sur l’échéance février 2018 à 375€/tonne.

      - Les cours sont repassés au-dessus d’une ligne de tendance baissière et un possible pull-back pourrait prendre forme dans les jours qui suivent (hausse possible). Les cours évoluent sur le haut de la bande de Bollinger, ce qui pourrait amener à une correction technique avant de repartir à la hausse.

      - Les moyennes mobiles (20 / 50 / 100 jours) se situent toutes en-dessous de la ligne des prix, ce qui est encourageant pour la suite. Ces trois moyennes mobiles feront office de support en cas de retournement à la baisse.

      - Le MACD évolue au-dessus de sa ligne de signal et au-dessus de la zone de neutralité (=0), ce qui confirme la légère tendance actuelle.

      - Le RSI évolue sur sa ligne de tendance haussière et fait office de support à chaque correction technique. Qui plus est, le RSI évolue au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours, ce qui plutôt bon signe pour la suite.


      Au vu des dernières nouvelles, nous estimons qu’il est possible que les cours du colza grapille encore quelques euros dans les jours qui suivent. Si les cours devaient continuer sur cette tendance, le colza pourrait aller chercher les 377,5€/tonne puis 380€/tonne. En revanche, si les cours repartent à la baisse la moyenne mobile 20 jours fera office de premier support à 372,25€/tonne puis 371€/tonne.




          ENGRAIS


      Cette semaine, peu d’actualités, hors-mi la nouvelle progression des prix en DAP 18.46, faute de dispo pour la prochaine campagne. Cette hausse est tempérée par le peu d’intérêts aujourd’hui des acteurs, qui ne serai durer. Cette hausse de l’ordre des 5-10€/t, risque d’impacter les autres produits P K, à voir pour les produits azotés. Comme annoncée semaine dernière, un premier prix en azote liquide est sorti du marché, dans la moyenne des prix traités cette campagne pour utilisation printemps 2018. Il est important de prendre en compte la faiblesse des prix de cette campagne par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Une prise de position partielle ne serai pas incohérente. Les volumes sont pour le moment très limités. De même, il est conseillé des prendre les dernières positions d’achat pour les utilisations début d’année (N et NS) pour être garanti de livraisons en temps et en heure si ce n’est pas encore fait.




      Articles les plus populaires
      Commentaires
      Soyez le premier à donner votre avis
      Réagissez, laissez un commentaire

      * Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

      Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

      Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

      Transaction contractuelle et sécurisée

      Transaction contractuelle et sécurisée

      Des prix en direct comparés tous les jours

      Des prix en direct comparés tous les jours

      Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

      Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01