Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h

RÉUNIONS : Participez à l'une de nos 15 Réunions Hivernales > Voir les dates et lieux

ComparateurAgricole.com
Rechercher

Analyse marché céréales et engrais hebdomadaire du 24 octobre 2017

Analyse marché du blé, du maïs, de l'orge et du colza hebdomadaire du 19 octobre 2017. Analyse technique, fondamentale et sentiment de marché

Pierre-Antoine Foreau

Pierre-Antoine Foreau

Président-Fondateur

Marché681 vues8 min. de lecture10/24/2017

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

BLÉ - ORGE


Analyse fondamentale : 
- Les cours du blé ont commencé la semaine en reprenant quelques couleurs avec une échéance décembre ayant clôturée à 162€/tonne. Depuis le début du mois, le prix de la tonne de blé a baissé de 4€ (-2,4% en rendement).
- Selon le ministère de l’agriculture russe, la Russie aurait récolté 131,5 millions de tonnes de blé contre 115,8 millions l’année dernière (hausse de 13,55%). Le rendement moyen atteindrait les 2,97 tonnes par hectare contre 2,63 tonnes l’année précédente. A noter que les réserves russes de blé ont augmenté pour s’établir aux alentours des 15,7 millions de tonnes.
- De nombreux pays sont retournés aux achats la semaine précédente. L’Algérie s’est positionné via un appel d’offres pour 660’000 tonnes de blé pour livraison janvier 2018. Selon les dernières rumeurs, 70% du blé sera d’origine française et le reste devrait être argentin.
- L’Egypte a acheté 230’000 tonnes de blé d’origine russe pour un prix moyen tournant autour des 198,68$/tonne (prix FOB). Concernant la météo, les 15 prochains jours devraient être synonyme d’humidité en Europe ralentissant les récoltes et les semis.
- Cependant, les terres françaises, malgré quelques pluies, devraient rester plutôt sèches permettant de continuer les récoltes de maïs et les semis de blé.

Analyse technique :


- Malgré une baisse des cours la semaine précédente, le blé a réussi à se stabiliser au-dessus des 160,50€/tonne, qui est une résistance extrêmement forte. Si les cours venaient à passer en-dessous de ce niveau de prix, le blé pourrait vite retourner sur du 158,75€/tonne. Le RSI suit une ligne de tendance légèrement haussière (ligne bleue) depuis le 29 août, faisant office de support lorsque les cours partent à la baisse.
- Pour le moment, le RSI est neutre et ne permet pas de donner une vision sur l’évolution des cours du blé. A surveiller.
- Le MACD retourne vers sa ligne de signal, ce qui est bon signe généralement. Qui plus est, il se réoriente vers la zone positive, ce qui renforcerait l’idée que le blé pourrait rebondir dans les jours qui suivent. La moyenne mobile 50 jours (courbe bleue graphique) se trouve juste au-dessus de la ligne des prix. Si les cours du blé venaient à repasser au-dessus de cette moyenne alors cela pourrait impulser un élan haussier. A surveiller.
- La moyenne mobile 20 jours (courbe rouge) fait office de prix objectif si les cours venaient à repartir à la hausse (163,75€/tonne).
- Pour le moment, les cours du blé évoluent entre deux bornes [160,50 ; 163,50] depuis le 09 octobre. Tant que le prix du blé s’établira entre ces deux bornes, rien ne laisse présager d’une évolution positive ou négative des cours.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

MAÏS


Analyse fondamentale : 
- Les cours du maïs ont connu une semaine précédente relativement compliquée en ayant perdu 4,75€/tonne sur le contrat novembre Euronext. Le maïs a perdu depuis le début du mois 10,25€ par tonne (-6,74%).
- La très forte concurrence du maïs origine Mer Noire continue de peser sur les cours Euronext. Selon les dernières estimations, les stocks au 1er octobre ont augmenté de 40% par rapport à l’année précédente.
- Les conditions climatiques restant favorables aux USA, les récoltes de maïs continuent de se dérouler sans accroc majeur. De ce fait, le cours du maïs américain diminue entrainant avec lui son homologue européen.
- Cette semaine, les USA ont vendu 120’000 tonnes de maïs à destination de l’Espagne, 115’000 tonnes à destination du Mexique et environ 271’000 tonnes à destination inconnue.
- A l’heure actuelle, rien ne peut laisser entrevoir d’un retournement haussier durable. En effet, les stocks pléthoriques aux quatre coins du monde ne poussent pas à l’optimisme.
- Selon Agritel, « seule une adversité climatique significative sur la région Mer Noire permettrait une réelle inversion des cours mondiaux. »

Analyse technique :


- Le RSI est sorti de sa zone de survente mais reste tout de même sous-pression. Une petite rechute des cours n’est pas à exclure après la petite envolée du lundi 23 octobre (+3,75€/tonne sur le contrat novembre Euronext). Cependant, l’indicateur est entrain de former une « divergence haussière ». Si celle-ci est confirmée, nous pourrions avoir un rebond des cours du maïs dans les jours qui suivent. A surveiller.
- Le MACD donne des signes plutôt encourageants car il se réoriente gentiment vers sa ligne de signal. Une cassure à la hausse du MACD sur la ligne de signal pourrait impulser un mouvement haussier et tirer les prix vers le haut.
- Concernant les moyennes mobiles, rien de nouveau ! La moyenne mobile 20 jours continue de lisser l’évolution des prix. Si les cours venaient à repartir à la hausse, la moyenne mobile 20 jours serait le premier objectif à atteindre (environ 150€/tonne).
- Les cours du maïs continuent d’évoluer sur le bas de la bande de Bollinger, signe d’un probable petit rebond.
- Au vu des indicateurs techniques, nous estimons qu’il pourrait y avoir un léger rebond dans le prix du maïs dans les jours qui suivent.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

COLZA



Analyse fondamentale :
- Les cours du colza restent stables et continuent d’évoluer au sein d’un canal neutre (360€/tonne – 375€/tonne). Comme nous le répétons depuis plusieurs semaines, tant que les cours se stabilisent dans ce canal (carré rouge), il est difficile d’anticiper les évolutions possibles des cours du colza.
- Selon les premières estimations d’UkrAgroConsult, l’Ukraine aurait semé 834’000 hectares de colza contre 769’000 en 2016 soit une hausse de 8,45%. L’Ukraine vient de dépasser les 2,65 millions de tonnes de soja récoltées contre 2,92 l’année dernière à la même période (-9,24% ). Le rendement moyen atteint 1,86 tonne par hectare contre 2,17 l’année dernière.
- Les USA ont enregistré plusieurs commandes pour du soja livraison 2017-2018. 582’000 tonnes à destination de la Chine et 227’300 tonnes à destination inconnue.
- Le spectre du biodiesel argentin continue de planer sur les cours du colza européens.
- Du côté canadien, le prix du canola augmente imputable aux intempéries de neige ayant lieu sur les plaines productrices. Cela impacte le rythme des moissons alors que la demande reste forte chez les triturateurs.

Analyse technique :


- Le RSI continue d’évoluer sur sa ligne de tendance « légèrement haussière », donnant un peu de soutien au cours du colza. A l’heure actuelle, le RSI ne donne aucune indication forte quant à une possible évolution des cours du colza. Rien de concret provenant du RSI.
- Comme son homologue RSI, le MACD reste dans une configuration bien terne, évoluant autour de sa zone de neutralité. Le MACD ne donne aucune information concrète quant à une possible évolution des cours du colza dans les jours qui suivent.
- Les moyennes mobiles 20, 50 et 100 jours se stabilisent juste au-dessus de la ligne des prix mais ne signifient plus grand-chose. En effet, les cours évoluant à l’intérieur d’un canal neutre, les moyennes mobiles ne sont plus optimisées.
- Concrètement, tant que les cours du colza évolueront dans ce canal neutre, aucune tendance claire ne pourra se dessiner. A surveiller.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

ENGRAIS

- Comme annoncé la semaine dernière, les engrais azotés à base d’urée ont pris quelques euros, mais maintenu par la faiblesse de la demande actuelle. Cela ne durera certainement pas beaucoup de temps, quelques jours ou quelques semaines au plus.
- De ce fait, les prix des azotés ne dégonflent pas pour le moment, et la tendance est toujours légèrement haussière, surtout à l’approche des utilisations dans quelques mois maintenant.
- La très récente baisse de la parité EUR/USD autour de 1.175 n’arrange rien à la tendance actuelle. En ce qui concerne les PK, l’observation est toujours de mise au niveau du DAP. Certains acteurs parlent d’un possible retournement qui à peu de chance de se produire mais qui existe. Cette possibilité est liée à certains risques géopolitiques, et regain de parts de marchés (Maroc).
- Il est toujours compliqué de se procurer des azotés soufrés type sulfate d’ammoniaque Granular 3 à l’heure actuelle. Les disponibilités sont limitées et les tarifs peu attrayants pour le moment. Hormis ces actualités, peu de mouvements sont enregistrés pour le moment. Des offres de solution azotée pour de longues échéances (fin 2018, et début 2019) seront bientôt disponibles sur notre plateforme suite à vos demandes.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas


Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01