Noté 4.6/5 par nos agriculteurs
Service client 6j/7 de 7h à 21h

RÉUNIONS : Participez à l'une de nos 15 Réunions Hivernales > Voir les dates et lieux

ComparateurAgricole.com
Rechercher

Analyse marché céréales et engrais hebdomadaire du 19 octobre 2017

Les cours du blé ont clôturé à 162€/tonne vendredi 13 octobre soit une baisse, sur l’ensemble de la semaine, de 2,75€/tonne (-1,6%). Le prix du blé a flirté plusieurs fois avec la résistance des 160€/tonne

Pierre-Antoine Foreau

Pierre-Antoine Foreau

Président-Fondateur

Marché573 vues8 min. de lecture10/19/2017

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

BLÉ - ORGE


Analyse fondamentale :
- Les cours du blé ont clôturé à 162€/tonne vendredi 13 octobre soit une baisse, sur l’ensemble de la semaine, de 2,75€/tonne (-1,6%). Le prix du blé a flirté plusieurs fois avec la résistance des 160€/tonne, notamment jeudi et vendredi dernier avec la publication du rapport USDA.
- Les conclusions du rapport USDA ne poussent pas à être optimiste quant à une évolution positive des cours du blé (hausse de la production mondiale de 6,34 millions de tonnes).
- La production française de blé sur la campagne 2017/2018 a été revue à la hausse et devrait atteindre les 37,94 millions de tonnes (35,68 millions de tonnes en moyenne sur les 5 dernières années).
- Concernant la récolte d’orge, celle-ci devrait rester inchangée à 12,25 millions de tonnes (11,38 millions de tonnes en moyenne sur les 5 dernières années).
- Une importante commande de blé dur d’hiver américain a été réalisée la semaine dernière : 104’200 tonnes à destination du Mexique.
- A noter, une nouvelle vente de blé russe à destination de l’Egypte d’environ 170’000 tonnes à un prix moyen FOB de 198,69$/tonne (=168,40€/tonne).
- La faiblesse actuelle des cours du blé poussent de nombreux pays à retourner aux achats : Algérie, Japon, Corée du Sud, Irak…

Analyse technique :


- L’indicateur RSI a cassé sa ligne de tendance et sa moyenne mobile (20 jours) le 09 octobre, signe d’une pression baissière forte sur les cours du blé. Cependant, le RSI retourne doucement vers sa ligne de tendance et sa moyenne mobile après avoir flirté avec sa zone de survente. Attention tout de même, car il est commun de voir un indicateur retourner sur sa ligne de tendance avant de repartir violemment à la baisse (pull back probable).
- Le MACD a coupé sa ligne de signal le 10 octobre renforçant le sentiment de pression baissière sur les cours du blé. Qui plus est, le MACD est inférieur à zéro depuis le 12 octobre. Cependant, on constate une évolution plutôt positive sur cet indicateur sur les 3 derniers jours. A surveiller.
- Les cours ont cassé la ligne de tendance (segment blanc sur le graphique) le 11 octobre mais retournent gentiment vers celle-ci depuis. Comme pour le RSI, un possible retournement à la baisse pourrait avoir lieu dans les jours suivants.
- Les cours évoluent en-dessous de la moyenne mobile 20 et 100 jours. En revanche, la moyenne mobile 50 jours se situe juste au-dessus de la ligne des prix. Celle-ci fera office de support si les cours parviennent à repasser au-dessus et pourrait impulser un petit mouvement de hausse.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

MAÏS


Analyse fondamentale :
- Les cours du maïs ont connu une semaine cauchemardesque en ayant perdu 3,75€/tonne (-2,44%) sur l’ensemble de la semaine passée. Le rapport USDA a permis au maïs de souffler le temps d’une journée avant de repartir à la baisse.
- Le rapport USDA a une nouvelle fois augmenté les rendements pour le maïs américain pour s’établir à 171,8 boisseaux par acre. Globalement, les stocks mondiaux de maïs devraient diminuer d’environ 1,50 millions de tonnes cette année. Cependant, la production mondiale reste lourde et s’établirait aux alentours des 1038,8 millions de tonnes (+6,17 millions par rapport aux estimations de septembre).
- L’Union Européenne a décidé de diminuer les taxes sur les importations de maïs à 5,16€/tonne (10,95€/tonne précédemment). En France, la production de maïs sur la campagne actuelle devrait tourner autour des 12,60 millions de tonnes (14,25 en moyenne sur les 5 dernières années).Les USA enregistre une nouvelle vente de maïs à destination du Mexique pour environ 270’000 tonnes.

Analyse technique :

- Le RSI évolue dans sa zone de survente depuis le 09 octobre et reste en-dessous de sa moyenne mobile 20 jours. Cela renforce l’idée que les cours du maïs sont encore sous pression et qu’aucun retournement n’est prévisible à l’heure actuelle. Si le RSI parvient à sortir de sa zone de survente, un léger mouvement haussier pourrait voir le jour. A surveiller.

- Le MACD reste dans une configuration très morose et confirme la tendance baissière actuelle. Il évolue en-dessous de sa ligne de signal et en territoire négatif. Un léger espoir pourrait apparaitre avec la configuration en double bottom du MACD. Celui-ci pourrait rebondir sur cette résistance et impulser un léger mouvement haussier.
- Les moyennes mobiles 20, 50 et 100 jours évoluent toutes au-dessus de la ligne des prix.
- Les cours évoluent au sein d’un canal baissier (2 traits bleus parallèles) et sur la borne basse des bandes de Bollinger ce qui accentue l’effet de baisse. Tant que les cours restent à l’intérieur de ce canal, aucun retournement haussier n’est envisageable.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

COLZA



Analyse fondamentale :
- Les cours du colza continuent de vivoter à l’intérieur du canal rouge. La semaine dernière, le prix de la tonne de colza a perdu 2€ soit une baisse de 0,5%.
- Le rapport USDA, publié jeudi dernier, ressort légèrement haussier pour le complexe oléagineux. Les estimations de production mondiales de soja dans le monde ont diminué par rapport au mois dernier (-0,56 millions de tonnes) pour s’établir aux alentours des 347,88 millions de tonnes.
- Les stocks finaux devraient augmentés par rapport à l’année dernière d’environ 1,19 millions de tonnes. La Chine continue de tirer la demande mondiale en augmentant ses importations (+2,5 millions de tonnes). En France, la production de colza pour la campagne 2017/2018 s’établirait aux alentours des 5,5 millions de tonnes (+16,2% par rapport à la campagne 2016/2017).
- Une nouvelle vente de soja d’origine américaine à destination de la Chine a été réalisée la semaine dernière. Le contrat porterait sur 395’000 tonnes de soja.
- L’Argentine devrait voir sa production de soja diminuer par rapport à l’année dernière d’environ 1,4%.

Analyse technique :

- Le RSI suit sa ligne de tendance (segment blanc) depuis fin mai 2017. A chaque mouvement baissier, cette ligne de tendance fait office de résistance et permet au colza de se maintenir à des niveaux de prix compris entre 360 et 375€. A l’heure actuelle, le RSI retourne doucement sur cette ligne de tendance. A surveiller.
- Le MACD évolue de nouveau sous sa ligne de signal mais reste proche de sa zone de neutralité (=0). Cependant, le MACD vient juste de passer en-dessous de sa ligne de tendance, ce qui n’est pas bon signe pour l’évolution prochaine des cours du colza. Comme pour le RSI, nous devons rester attentif à l’évolution du MACD.
- Les moyennes mobiles 20, 50 et 100 jours évoluent légèrement au-dessus de la ligne des prix, se stabilisant autour des 367-368€/tonne. Ce niveau de prix pourrait devenir un objectif dans les jours qui suivent si les cours repartent à la hausse.
- Pour le moment, le colza reste dans sa zone de confort (cadre rouge) et n’a pas vocation à en sortir. Nous restons neutre sur le colza pour le moment.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas

ENGRAIS

- L’actualité de cette semaine est marquée par plusieurs tenders d’engrais azotés chez différents acheteurs au niveau international. La surprise a été le prix d’achat traité en urée 46. En effet, l’Egypte a acheté une grosse quantité d’urée à un prix supérieur à ceux traités actuellement sur le marché, de l’ordre de 10$ au-dessus en C&F.
- Ce tender est le dernier à ce jour d’une grosse série en urée, (Inde, Chine, Brésil…) sur le mois dernier. Selon certains acteurs du marché français, cette forte activité au niveau mondial laisse présagée une nouvelle hausse d’ici la fin d’année de l’ordre des 10-20€ ou plus. Reste à savoir si cette possible hausse entrainera l’azote liquide, et l’ammonitrate. La seule contrepartie possible pour éviter, ou atténuer cette augmentation est la faiblesse de la demande due à l’activité terrain des utilisateurs/agriculteurs (semis, récolte maïs).
- En ce qui concerne les engrais binaires, ternaires, P et K, la prudence est de mise. En effet, nous avons peu de visibilité actuellement, et une certaine attente se fait au niveau de la demande nationale. Certains acteurs envisagent une hausse probable du DAP qui a déjà largement eu lieu depuis le début de la campagne. En NP les hausses successives ont été intégrées par les transformateurs et les metteurs en marchés français. Le dernier élément à suivre est la corrélation des prix des engrais minérales avec les matières premières fossiles (Brent, WTI et gaz naturel), ainsi que la parité EUR/USD. Un indice à suivre pour la tendance globale est la frilosité des acteurs à proposer des positions sur du long terme à l’heure actuelle.

➤ Prenez 30 secondes pour nous aider à améliorer les services que nous vous proposons, que pensez-vous de l'analyse ci dessous : J'aime - Je n'aime pas


L'avis de l'expert

Les acteurs avec lesquels nous travaillons ne sont pas optimistes sur les prix à court terme.

Thibault PESQUET, 28000 Chartres


L'avis client

J'ai vendu mon Maïs cette semaine pour un enlèvement rapide car je sentais le marché très lourd, j'ai donc accompagné la demande belge en vendant 5 camions.

Damien B., 41190 Françay


Articles les plus populaires
Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis
Réagissez, laissez un commentaire

* Vos informations personnelles sont requises pour valider le formulaire mais seul votre prénom sera publié

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Votre nouveau reflexe direct ferme 100% gratuit

Transaction contractuelle et sécurisée

Transaction contractuelle et sécurisée

Des prix en direct comparés tous les jours

Des prix en direct comparés tous les jours

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01

Une équipe disponible 6j/7 de 7h à 21h au 02 42 14 00 01